Jive


Dans la grande famille du rock n’ roll, nous demandons le jive !

Le jive est une danse née pendant la deuxième guerre mondiale(1939-45), inventée par les Américains au moment de la libération.
C’est une danse dérivée du boggie, apparentée au rock, inspirée du lindy hop, dont le west coast swing s’est servi.
En clair, pour vulgariser le mot jive, c’est une forme de rock n’roll !
Ce qui caractérise cette danse est le nombre incalculé de kicks, de sauts, de rebonds.
C’est une danse hyper énergique, pour la plupart du temps, chorégraphiée car les danseurs se retrouvent très souvent cote a cote.
Un bon travail de connexion est nécessaire en revanche, lorsque les danseurs se retrouvent en couple.
Le jive est une danse très joyeuse, entrainante et épuisante comme une footing (!) et qui lorsqu’elle est pratiquée en compétition, clôt les cinq danses afin de terminer la performance sur une note spectaculaire.
En revanche, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette danse reste au sol ; il n’y a pas d’acrobaties, ce qui permet de la différencier du rock acrobatique et de son coté plus « gymnaste » et moins artistique.
L’apprentissage du jive est assez rapide.
La plus grande difficulté sera de garder ce rebond perpétuel dans les genoux.