Valse Lente


Également appelée valse anglaise, la valse lente est une danse à 3 temps tendre et romantique.
La vitesse modérée de la musique permet de chorégraphier de nombreux mouvements, contrairement à d’autres types de valse (viennoise, musette,…), trop rapides pour y incorporer quelconques figures.
La valse lente est originaire d’Angleterre et c’est la danse la plus mélancolique de toutes les danses de contact.
La musique nous emmène facilement dans un flot d’émotions que l’on pourra mettre au service de la danse. La posture est très importante.
Le danseur s’étire au maximum et la danseuse vient se positionner dans ses bras en adoptant la même posture, légèrement décalée sur la droite du danseur pour optimiser la vitesse de déplacement.
La danseuse ajoutera un port de tète orienté vers le haut et vers la gauche afin que le coté droit de son corps reste bien connecté à celui du danseur.
Et c’est la que tout commence.
Le danseur, selon son niveau, va évoluer au gré des pas de base, tour à droite, pas de change, tour à gauche, ou se laissera emporter par la musique en abordant des figures plus complexes ponctuées d’élévations, de pliés, tels les vagues d’un océan.
La danseuse restera plus que jamais à l’écoute du danseur et le suivra là où il compte l’emmener au gré de pas assez amples et maitrisés.
L’apprentissage de la valse lente n’est pas très compliqué.
La compréhension et l’analyse de ce qui se passe dans le corps l’est un peu plus.
Avec un peu de travail, le résultat se fait sentir assez rapidement.