Swing


Le swing désigne en premier lieu une manière d'être essentielle du jazz, celle qui donne à balancer, à se balancer, à danser avec son corps dans l'espace.
Pour certains auteurs le swing a accompagné toute l'histoire du jazz, pour d'autres le swing s'est plutôt cristallisé durant les années 1930-1940 avec l'avènement des big bands.
Les origines de la danse swing remontent aux années 1920, avec le Charleston.
Cette danse, qui est au départ une danse binome, se modifie au fil du temps.
Les gens commencent à danser en couples, à l’image de la valse, par exemple.
Très endiablée, la danse se pratique à l’époque sur les rythmes rapides des little bands, comme celui de Duke Ellington.
Les caractéristiques du swing sont avant tout une énergie débordante et un brin de folie.
De manière plus technique le swing en danse de couple est caractérisé par un guidage par le corps en parallèle (pas de contrepoids ou de guidage avec les bras).